Les Power Cats ont eu chaud à Cheseaux

09.12.2019

Volleyball » Dominé dans les deux premiers sets, Guin n’a pas eu d’autre choix que de faire preuve de caractère pour l’emporter en terre vaudoise (3-2).

L’entraîneur Dario Bettello avait prévenu: «A Cheseaux, c’est toujours compliqué.» Ce d’autant plus quand on sait que la formation vaudoise restait sur des sorties probantes, ayant notamment poussé Kanti au cinquième set chez lui, à Schaffhouse. Un tie-break contre les joueuses de Doris Stierli Haemerrli, les Singinoises l’ont également goûté, samedi. Et quelle cinquième manche. Les deux adversaires se sont rendu coup pour coup, poussant le vice jusqu’à disputer quasiment le double de points qu’à l’habitude (24-26) et une victoire de Guin au bout du suspense. «C’était extrêmement tendu, admet Dario Bettello, joint par téléphone. Nous sommes moins bien rentrés dans ce set décisif et ensuite cela a été très tendu.»

Après avoir été cueillies à froid en début de match et un premier set perdu 25-11, les Power Cats sont petit à petit rentrées dans la partie et auraient même pu remporter la deuxième manche (28-26). «Ce match aurait pu se terminer à 3-0 pour Cheseaux comme 3-1 pour nous, lâche Dario Bettello. Ce que je retiens, c’est la révolte des joueuses qui nous a permis de prendre deux points là-bas.»

Le technicien tessinois aurait pu être déçu de n’avoir pris «que» deux points chez un adversaire moins bien classé, il n’en est rien. «Ce n’est pas parce que nous sommes dans le top 4 du championnat que nous battons tout le monde, contre-t-il. Nous sommes dans un moment où il nous manque toujours une petite pièce au puzzle.»

Ainsi, il se réjouit de la bonne performance de Sarina Brunner, appelée à remplacer une Simona Dimitrova dans un mauvais jour. Il félicite également Inès Granvorka qui, à l’image de l’équipe, n’a jamais rien lâché. «Nous sommes dans le bon rythme pour les échéances qui arrivent», espère Dario Bettello en évoquant la Coupe d’Europe qui fera halte à la salle Saint-Léonard mercredi et une rencontre face Luka Bar, une équipe du Monténégro. PB

Cheseaux – Guin 2-3

(25-11 28-26 21-25 18-25 24-26)

Cheseaux: Oseghale, O. Haemmerli, Van Rooij, Schnetzer, Dancheva, Rightnowar; M. Haemmerli; Trezzini, De Micheli, Lanvanchy, Kostadinova, Simic. Entraîneure: Doris Stierli Haemmerli.

Guin: Granvorka, Cash, Mebus, Dimitrova, Girard, Doshkova; Deprati; Pierret, Brunner, Sulser. Entraîneur: Dario Bettello.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code