La liberté lundi 11.1.212

La vie difficile de Guin sans Trine Kjelstrup

pictogramme abonné La Liberté

11.01.2021

 

Volleyball » Orphelines de leur diagonale danoise Trine Kjelstrup, les Power Cats de Guin se sont inclinées à Cheseaux (3-1).

Blessée à un pouce durant la trêve hivernale, Trine Kjelstrup manquera sûrement à la formation singinoise jusqu’au début des play-off le 13 février. «C’est la vision pessimiste, relativise Dario Bettello. Nous ne voulons pas compter chaque semaine sur son retour mais nous dire plutôt que nous devons composer sans elle.» Et la première sortie en 2021 de Guin sans sa topscoreuse s’est soldée par une défaite (3-1) chez le 7e du classement, Cheseaux. «Quand tu perds, tu ne peux pas être content, mais les circonstances me font relativiser, lâche l’entraîneur, joint par téléphone. Premièrement, il nous a manqué de l’intensité, ce qui est normal après un mois sans compétition. Deuxièmement et c’est positif, nous avons joué jusqu’en troisième manche avec une seule joueuse étrangère (Samantha Cash, ndlr).»

Les Singinoises ont fait jeu égal, voire étaient légèrement supérieures à leurs adversaires, durant les deux premiers sets, notamment dans le deuxième remporté 17-25. En revanche, le match tirant en longueur, le second souffle est venu à manquer et Cheseaux a rapidement fait la différence dans les deux dernières manches. Aux deuxièmes temps morts techniques, les Vaudoises menaient 16-9 au troisième set et 16-8 dans l’ultime set.

Ce qui a manqué samedi à Guin, outre sa diagonale, c’est la constance dans le schéma contre-défense, mais aussi la capacité à se créer des points faciles. «Les attaques au centre, c’est bien allé. Nicole Eiholzer à la diagonale aussi, mais à l’aile moins, relate Dario Bettello. C’est le moment pour les autres joueuses de se montrer. Nous ne sommes pas un club où les Suissesses sont là pour faire de la figuration, je veux qu’elles prennent leurs responsabilités durant l’absence de Trine.»

Les Singinoises pourront le faire dès le week-end prochain avec deux rencontres importantes: la première en championnat, samedi, à Franches-Montagnes pour tenter de garder la troisième place et la deuxième en Coupe de Suisse dimanche avec un huitième de finale plutôt corsé face à Sm’Aesch. «Les Bâloises sont favorites, mais nous tenterons de faire un coup», sourit Dario Bettello. PB

Cheseaux – Guin 3-1

(25-23 17-25 25-18 25-14) Derrière-la-Ville: huis clos.

Cheseaux: Granvorka (4 points), Wolowicz (19), O. Haemmerli (5), Van Rooij (13), Lavanchy (8), Taylor (17); M. Haemmerli (0); Freymond (0). Entraîneure: Doris Stierli Haemmerli.

Guin: Pierret (3), Steinemann (6), Zurlinden (7), Eiholzer (15), Wieland (1), Cash (20); Deprati (0); Sulser (1), Gisutino (4), Mebus (0). Entraîneur: Dario Bettello.

Notes: Guin sans Kjelstrup (blessée).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code