VBC Cheseaux – Guin, 2 octobre 2010

  • LNA

1:3 (25:14,20:25,19:25,20:25)

Galerie photo du match

La défaite de l’espoir !

Pour son premier match de la saison, le VBC avouait, par la voix de son entraîneur, Carole Crittin, quelques inquiétudes, suite à des matchs de préparation décevants. La logique semble dès lors avoir été respectée si on se penche sur le résultat brut de cette partie qui vit le TSV Dudingen s’imposer par 3:1 dans une rencontre de bonne facture. Ce serait oublier que Cheseaux s’offrit, en guise d’apéritif, un premier set rondement mené et gagné sur le score sans appel de 25:14 ! L’équipe se trouvait enfin et les automatismes fonctionnaient. Ce n’est qu’ensuite que la machine se grippait et que Düdingen prenait un ascendant important concrétisé par trois sets remportés avec 5 et 6 points d’écart. Le bilan, s’il n’est pas positif, est cependant moins problématique qu’imaginé et Carole Crittin peut être rassurée : l’équipe est compétitive et va certainement encore monter en puissance. A noter que Dudingen, pour suivre la politique de quelques clubs de ligue A, s’est doté, cette année, de 6 étrangères et est allé consulter le livre Guiness de records pour engager les sœurs américaines Claire et Ann Recht qui, du haut de leurs 2.01 m sont répertoriées comme les jumelles les plus grandes du monde ! A cette altitude et sans souffrir du vertige, ces deux joueuses devraient encore rendre quelques services au bloc !

Dimanche prochain 10 octobre, après avoir affronté le géant Volero Zurich le samedi, le VBC Cheseaux reçoit Bienne, autre club formateur qui, lui, s’est révélé modeste dans son recrutement de mercenaires étrangères. Salle de Derrière-la-Ville à Cheseaux.

VBC Cheseaux : Leila Chaignat – Annik Skrivan (C) – Ana Paula Santos – Joëlle Da Fonseca – Vanessa Jorge – Aline Matter – Marine Hämmerli (libero) – Mélissa Jaeger – Florence Belluzzo (blessée)

Absente : Elisaveta Bracht-Tischenko

Moment d’euphorie pour Annik Skrivan, Vanessa Jorge, Leila Chaignat, Marine Hämmerli et Aline Matter (de g. à dr.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code