VBC Cheseaux – VBC Bienne, 10 octobre 2010

  • LNA

http://gallery.mac.com/vbccheseaux#100078&bgcolor=black&view=grid

1ère victoire

Lorsqu’au 2ème set, Cheseaux menait 1 set à 0 et 20 :15, on se disait que l’affaire serait rapidement classée. C’était oublier que le VBC nouveau n’est pas encore arrivé ! Et surtout que les moments de doute peuvent s’avérer longs et périlleux. Dans ces moments, et c’est ce qui se produisit lors de ce fameux 2ème set, nos joueuses peuvent perdre jusqu’à 7 ou 8 points d’affilée sans donner l’impression d’être capables d’enrayer la chute ! C’est donc un sec 3 :10 qui vint sanctionner le trouble de l’équipe pour un douloureux 23 :25 qui présageait des lendemains de doute. Frappées dans leur confiance, nos joueuses perdaient encore irrémédiablement le 3ème set par 19 :25.

Dès lors, le tort, inconscient, des Biennoises, fut d’arborer dès cet instant, une trop grande sérénité, voire une certaine satisfaction, soulignée encore par la volonté retrouvée de leurs adversaires. Galvanisées, les nôtres oubliaient leurs récentes habitudes de défaitisme des matchs de préparation et revenaient sur le terrain avec la rage et de la dynamite dans les mains ! Elles menaient rapidement 7 :1, puis 17 :7 puis même 23 :10 pour remporter ce set outrageusement par 25 :15 et clore le match, avec la même dynamique, par 15 :6 dans un tie-break où elles n’avaient plus de contradictrices.

Dans cette partie très ouverte et spectaculaire, les redoutables Biennoises Bojana Marjanovic et Sandra Senn nous firent longtemps souffrir avant de céder aux sollicitations trop gourmandes de leur passeuse, Dominika Jarotta. Du côté de Cheseaux, l’intronisation pour ce match d’Oriane Haemmerli (1996) coïncida avec un service gagnant sur sa première balle et une défense spectaculaire sur la 2ème. Avec Maude Pittet (1997) et les 3 autres ados appelées dans l’équipe, on peut se réjouir de voir les jeunes pousses arriver bientôt à maturité.

Si le match fut gagné surtout par la dynamique de toutes les joueuses, on note en particulier la puissance retrouvée de nos attaquantes avec des moyennes de près de 20 points pour la plupart d’entre elles et la renaissance de Leila Chaignat qui retrouve rapidement son niveau et son immense talent. Carole Crittin et Francine Sallin peuvent respirer et se réjouir de ces améliorations dans le fonctionnement du collectif de Cheseaux.

Vérification dimanche prochain, 17 octobre. A cette occasion, un voyage en car est organisé pour le match contre Kanti Schaffhouse, avec départ de Cheseaux à 11h.15. Venez soutenir vos joueuses !

Bon voyage ! Bon match !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code