Cheseaux – Genève Volley 6 novembre 2010

  • LNA

Il fallait gagner !

3 : 1 (25:22,25:13,23:25,25:20)

Cheseaux exulte et gagne le derby des romandes !

A 2:0 et 20:12 pour Cheseaux, il n’y avait plus grand monde pour parier sur les chances d’une équipe genevoise moribonde et qui venait d’encaisser un mortifiant 25:13 au 2ème set. C’est pourtant le moment que choisit Cheseaux pour nous offrir un « remake » de ses récents matchs, subissant un incroyable 3:13 et abandonnant ce set par la plus petite des marges. L’apéritif et le repas de soutien qui devaient suivre ce match étaient différés de quelques minutes. Il fallait ensuite toute la hargne de l’équipe et un coup de gueule salutaire  de la capitaine Annik Skrivan pour sortir les filles de Cheseaux de leur somnolence passagère ! A l’appel du 4ème set, chacun se remémorait les moments de doute qui avaient ponctué d’autres parties elles aussi pourtant bien engagées ! Rapidement, cependant, les  Gremaudes reprenaient leur domination du début de match pour mener par un certain 20:12 de sinistre mémoire ! A 23:14, on se disait que rien désormais ne pouvait les arrêter. Mais une fois encore, la peur de gagner fit trembler leurs bras et laisser leurs adversaires du bout du lac remonter jusqu’à 24:20. Mais Cheseaux ne pouvait – et ne devait – pas perdre ce match d’une importance capitale, sous peine de voir Genève les distancer au classement. La partie se terminait sur un 25:20 qui traduisait bien la supériorité des maîtresses de céans et leur permettait de doubler leur capital-points. On pouvait désormais se rendre au repas de soutien du club l’esprit léger et rassuré. Dans cette partie, Genève vivait souvent au baromètre de la forme et de la confiance de la Brésilienne Mariellen Ribeiro, véritable poison dont l’antidote a été long à trouver. A Cheseaux, par contre, si toute l’équipe a beaucoup travaillé, les attaquantes ont retrouvé une confiance et une explosivité rassurantes et ont tiré le groupe vers une victoire qui aurait pu être plus nette ! Surtout en l’absence pour blessure de Lindsay Kearney, le bombardier B 52 genevois, condamnée au banc.

VBC Cheseaux : Annik Skrivan (C) – Leila Chaignat –  Ana Paula Santos – Joëlle Da Fonseca – Vanessa Jorge – Aline Matter – Marine Hämmerli (libero) – Mélissa Jaeger – Liza Bracht-Tischenko – Francine Sallin – Florence Belluzzo (blessée)

Dimanche prochain, à 17h.30, Cheseaux affronte NUC à la Salle de la Riveraine. L’occasion de retrouver Nadège Paquier, exilée en terre neuchâteloise depuis une saison !