4 décembre 2011 Fribourg – Cheseaux

  • LNB

Fribourg – Cheseaux / dimanche 04 décembre

0-3 (21-25 / 22-25 / 21-25)

Cheseaux: sans Fanny (blessée)

Pour ce dimanche, nous voici au pays d’origine de la Cardinal, qui comme quelques joueuses, s’est également exilée pour de sombres raisons financières au-delà de la Sarine.

Ambiance garantie d’entrée avec les remplaçantes de l’hôte du jour qui chantent et encouragent à tout va et accueil sympathique de la part de l’intendance fribourgeoise.

Concentrées et bien à leur affaire, les Gremaudes prennent le set en main (3-2 / 3-6 / 4-9 / 7-12 / 9-16 / 11-18 / 12-20 / 15-23). Tout semble aller pour le mieux, Mélissa nous marque plusieurs points importants et Léa nous confirme la forme du week-end. Cependant, comme souvent lorsque c’est presque trop facile, on se complique la tâche. L’équipe fribourgeoise possède une équipe assez homogène, où seule leur étrangère Zaharina Kaseva sort du lot. L’adversaire du jour réagit dans un sursaut d’orgueil et oblige Doris Stierli à faire son deuxième temps mort (20-23), suite à une belle variation de services difficiles de Sidonie Glannaz. Bien lui en pris, Cheseaux terminant le set sur le score de 21-25.

Fribourg surprend en ce début de 2ème set, mais Ana Paula se dit que cela SUFFIT : superbe attaque pour revenir à 7-5. Les joueuses locales s’énervent et Cheseaux en profite pour prendre un peu d’air (8-11 / 11-14 / 13-17). Arrêt de l’arbitre à 15-20, pour une histoire de position, ce qui donne un point supplémentaire à nos protégées. Piquées au vif, les Fribourgeoises réagissent et reviennent dans le jeu (20-21). Mélissa et Léa ne l’entendent pas de cette oreille (21-23), Maïlis non plus (22-24) et Diana conclut sur une belle feinte, quelle vista !

Plus de réussite pour les locales en ce début de 3ème set. Serait-ce les M&M’s qu’elles croquent entre les sets ? En tout cas, Cheseaux en voit de toutes les couleurs (4-1). Marine a un petit passage à vide dans la relance et cela se fait immédiatement ressentir (8-4). Puis nous perdons 2 balles « bizarres » et voilà Fribourg avec 4 longueurs d’avance (10-6). Ingrid défend bien, ce qui aide ses coéquipières à revenir (11-10). Diana se met à faire des points devant et Cheseaux vient à mener pour la première fois du set (11-13). Plus rien ne leur résiste (11-16), nos favorites viennent de passer un 10 à 1 à l’adversaire. Passe à une main d’Oriane pour Ana Paula (14-19). Les trois « vieilles » (souriez, c’est dit avec beaucoup d’affection) ne veulent pas être en reste : Ingrid, Ana Paula et Diana alignent les points. Fribourg se réveille et revient au score (18-21), mais il était écrit que ce serait trop tard. Les 22 supporters de Cheseaux ont eu beaucoup de plaisir dans ce déplacement et remercient leur équipe pour cette victoire 0-3.

Comme souvent en terre fribourgeoise, tout cela finit dans la bonne humeur  … comprendront ceux qui étaient là.

 

CP